AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 noctis | esrell

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
crimson pistols





☾ pseudo : mohnstad
☾ avatar : olivia cooke
☾ querelles : 209
☾ destiny : 19/11/2017
☾ territories : Le Sud pourri dont elle idolâtre l'amertume
☾ relationship :

vio's approach, valentine's day 2018, never forget

bang bang
. ✦ ⊹ Dim 8 Avr - 23:25 ⊹ ✦ .
noctis
tyrell + esmée



noctis, you are king
one cannot lead
by standing still

Volants inutiles.
Abandon à peine caché.

Elle sait pas si trainer de cette façon dans les rues poussiéreuses est l’acte le plus judicieux de sa semaine. Il peut l’être. Puisque sa joue se souvient encore de la dernière fois qu’elle a tenté de rentrer chez elle sans encombre. Ça lui fait péter un plomb, un plus gros plomb encore que celui qui l’a fait se jeter dans les bras d’un scorpion. Déambuler désespérée, c’est ce qu’elle sait faire de mieux. L’œil craintif quand elle tourne dans les ruelles.

La fontaine de bonne espérance.

« Je demande à l’univers tout entier d’exaucer mes prières. Je demande aux étoiles qui surplombent ma misère. Qu’on entende ma respiration suffocante et mes espérances ardentes. Faites que Laz trouve la paix, mon tendre frère si perdu. Que rien ne lui arrive de mal. Qu’il ne se perde pas dans l’immensité de ses doutes. Faites que mon père recouvre une raison plus saine de l’aimer outre le pouvoir de cette famille qui nous tue. Et qu’ils soient protégés, tous les deux, dans leur haine impossible. Pas une goutte de sang de plus, ni d’égratignures sur le corps de Laz. Ni sur le mien. Faites… » Elle hésite un instant. « Faites que Vio disparaisse de nos vies. Qu’il pourrisse aussi fort que son âme est perfide. Qu’il paie le prix de nos vies bousillées et qu’il reste loin, tellement loin de l’aura lumineuse de mon frère. » Elle a un peu les larmes aux yeux. La poussière s’élève autour d’elle, le vent est capricieux. « Faites que je trouve enfin la paix dans ce monde qui me rejette, trop grand pour moi, j’ai pas la force de supporter ce poids ardent sur mes épaules. Ou alors, rendez-moi plus forte et courageuse, téméraire comme l’orage qui me guette ce soir. »

L’eau coule en abondance, d’une source inconnue et elle pose une main sur la surface lisse de l’eau. « Aidez-nous à survivre au poison de cette ville. » Elle retire la croix lourde qu’elle porte toujours à son cou. La même que ses frères et sœurs. Elle la retire de son cou pour la plonger dans l’eau. Elle sait pas pourquoi elle fait des trucs aussi superstitieux mais à l’usure, à force de respirer l’encens de la boutique, elle y croit. Quand elle parcourt les cartes de ses mains pleines de bagues. Elle la laisse là un instant, puis la remet autour de son frêle cou. Un dernier regard vers le ciel étoilé. Tout le monde sait que si elle ne se trouve pas à la boutique, elle se trouve ici. C’est son endroit de prédilection. Et soudain, elle regrette de ne rien avoir sur elle pour se protéger. La tête dans la lune, bien sûr, comme toujours. Elle a la nuque trempée par la chaine, les mains aussi. La lumière éclaire le tissu blanc trop large de sa robe. Un craquement. « Qui est là ? », se précipite-t-elle de dire toujours accroupie à la fontaine. Elle observe l’obscurité. Elle le reconnait. « Tyrell ? Tu m’as presque fait peur. »


made by black arrow


❝it's the very first breath❞ I've been on the low I been taking my time I feel like I'm out of my mind. It feel like my life ain't mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
crimson pistols



☾ pseudo : fictifs-therapy
☾ avatar : gerald gillum
☾ querelles : 68
☾ destiny : 07/03/2018
☾ territories : le sud sclérosé par la peur est sa maison. Celle-ci d'ailleurs ressemble plus à un taudis qu'à un palace cinq étoiles.
☾ dustland dreams : Se tirer d'ici pour commencer, c'était certainement son rêve le plus fou. S'il y avait bien une chose qu'il enviait à son paternel, c'était son audace d'avoir pu bouger ses fesses de cette ville maudite. Autrement, il rêverait de vivre dans l'opulence, être reconnu sans avoir à répondre à ses effluves d'amour immondes, il a certainement un problème d'ego, oui.

bang bang
. ✦ ⊹ Sam 5 Mai - 19:44 ⊹ ✦ .
noctis
tyrell + esmée



Il était en colère. Tout le temps en colère. Depuis que Roman l'avait laissé tombé. Tyrell détestait cette ville, il méprisait tout ce que les événements avaient pour conséquences, les affaires qui s'enchaînaient le rendaient amer. Amer à en crever. Il aurait aimé pouvoir s'en aller, rentrer dans une voiture quelconque, allumer le contact et filer sans plus jamais se retourner. C'était impossible parce qu'il avait pris des responsabilités, que des gens comptaient sur lui, autant le gang que la soeur de son ex... Un comble, il fallait le reconnaître. Tyrell restait simplement pour honorer son passé ou du moins, ce qu'il en restait puisqu'il était plus seul que jamais dans sa tourmente. Voilà qu'il se tapait des journées de quinze bonnes heures, du ciment dans les mains et lorsqu'il rentrait, rien n'était franchement terminé puisqu'il avait une course à faire pour les Crimson Pistols. Addison en rêvait, d'être seul juste une journée ou deux, juste avoir le temps de se poser et d'arrêter la machine infernale qui voulait le broyer sans ménagement. Pour autant, il n'avait pas le choix, il devait continuer de la sorte parce que l'argent manquait, que la baraque finirait par tomber dans les mains des huissiers s'il ne trouvait pas de quoi payer les factures. Être désespéré, c'était bien un truc d'Addison, même si sa mère n'en était plus une depuis que son cher paternel s'était tiré avec sa fiancée sous le bras. Lui aussi, tiens, Tyrell le méprisait mais il ne pouvait plus rien y faire puisqu'ils étaient partis, le laissant sur le carreau avec un coeur brisé et des dettes à rembourser au plus vite. Les parents, décidément, étaient de vrais cadeaux pour leurs rejetons et Tyrell commençait très honnêtement à regretter sa naissance. La nuit était noire, les souvenirs regrettables mais Tyrell ne pouvait que se diriger vers la boutique d'Esmée. Il aurait profité être ailleurs, ne pas avoir à lui hurler dessus pour récupérer les quelques liasses de billets de sa mère. Au fond, c'était sa mère la fautive mais le beau brun ne pouvait pas l'accabler plus encore. Il n'était plus capable de grand chose en somme.

En tapant à la porte, Tyrell ne reçut pas la réponse escomptée. Forcément, il fallait que la jeune Esmée se décide à sortir en pleine nuit et apparemment, à la fontaine. De quoi ravir Tyrell qui n'avait qu'une envie, se coucher pour ne plus jamais avoir à se relever. Il le ferait pourtant pour une poignée d'argent supplémentaire parce qu'il était devenu ce type désespéré, solitaire et un brin masochiste. Tout pour la famille, n'est-ce pas? Tout pour sa mère en tout cas. Finalement, il aperçut la jolie brune au loin, elle semblait seule et pourtant, elle parlait. Les superstitions allaient de pair avec l'ambiance morbide de cette ville et il n'était pas rare de voir des âmes errantes balancer des centimes dans la fontaine pour trouver le bonheur. Une notion totalement ridicule aux yeux de Tyrell. Il était là, pourtant, à s'approcher à tâtons d'Esmée, apparemment surprise de le voir dans le coin. "Si c'est que presque, ça va, tu m'pardonneras vite..." Cette remarque et cette arrivée, oui, peut être, sa requête peut être beaucoup moins mais il n'avait pas vraiment le choix, si? "Loin de moi l'idée de te déranger au beau milieu de la nuit pendant que tu cherches à exaucer un voeu impossible mais..." Il se coupa dans son élan pour reprendre une intense respiration, avançant encore d'un pas vers la belle brune. "Pourquoi t'as raconté des salades à ma mère? Pourquoi tu lui as pris son argent? Tu sais qu'on a pas un rond, que les billets qu'elle t'a filés, c'est notre accès à l'eau courante qu'elle t'a filé... Franchement, Esmée, pourquoi tu penses business avec une folle comme ma mère? Dis moi que t'as encore le pognon. J'en ai besoin, 'faut que tu me le rendes." Il la suppliait des yeux, ce qui n'était pas tellement du genre de Tyrell mais cette fois, il était exténué, il voulait juste avoir de l'électricité en se levant le lendemain. Il voulait juste vivre, ne serait-ce qu'un peu, ce soir.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
crimson pistols





☾ pseudo : mohnstad
☾ avatar : olivia cooke
☾ querelles : 209
☾ destiny : 19/11/2017
☾ territories : Le Sud pourri dont elle idolâtre l'amertume
☾ relationship :

vio's approach, valentine's day 2018, never forget

bang bang
. ✦ ⊹ Mar 5 Juin - 10:59 ⊹ ✦ .
noctis
tyrell + esmée



noctis, you are king
one cannot lead
by standing still


La peur.

Une constante qui l’épuise alors qu’elle essaie d’expier son âme meurtrie dans l’eau bénite. Elle y croit, elle y croit fort. L’argent froid et mouillé de la croix autour de son cou la fait frissonner. Comme la goutte d’eau qui coule le long de son ventre. Inerte dans la fraîcheur des nuits du désert. Elle contemple Tyrell qui a surgit de l’ombre sans prononcer mot. Un léger sourire s’étire sur ses lippes tandis que la poussière s’élève un peu dans le tumulte du vent. Et quand elle sourit, sa joue la tiraille encore un peu. Toujours un peu rougie de la gifle monumentale de Vio. « Il n’y a pas de vœu impossible. », réplique-t-elle dans un murmure. Elle l’aime bien, elle le sait. Mais, beaucoup trop de gens veulent sa peau dans ce monde où leur nom est l’un des maudits. Alors, elle doute, c’est sa nature première. Elle doute du moindre élan de bienveillance, puisque tout s’achète. Puisque tout se menace. Et quand il ouvre la bouche, elle se rend bel et bien compte qu’elle avait raison. Il connait sa réputation, elle est celle qui se balade pieds nus dans la ville. Elle et ses cheveux en bataille dans sa robe blanche, qui le toise comme une énigme.

Lui rendre son argent ?

Elle l’a gagné, c’est le sien. Du moins, cinquante pour cent est à cette vieille folle d’Ilda qui ne vient presque jamais à la boutique, à part pour l’inonder d’encens et lui demander de trier ses sachets de thé. Elle ravale sa salive quand il s’approche d’elle, mais elle reste immobile. Elle ne bougera pas. « Je lui ai donné des réponses à ses questions c’est normal qu’on me paie pour ça. », dit-elle en détournant son regard de lui et de son air suppliant. Elle fixe le sol un instant. Ses pieds dans la poussière. « Tu penses que ce sont des mensonges ? Tu penses que j’utilise les gens ? », demande-t-elle toujours très sérieuse. Sa tignasse impossible lui tombe devant les yeux à cause du vent, alors elle y glisse sa main, premier, infime signe de nervosité. Elle aime croire qu’elle a un don. Elle voudrait se dire que ce qu’elle prédit aux gens, c’est la vérité. Et elle déteste ça, douter, constamment, de la véracité de ses propos. Elle sait qu’elle a déjà mentit. Elle sait que la plupart des choses qu’elle interprète ne sont que du vent. Mais elle reste la fille qui croit aux prédictions dans le reste des feuilles de thé et aux prières au bord des fontaines. Il faut bien qu'elle vive même si elle doit parfois arnaquer de pauvres âmes en détresse.

Elle brise un peu l’espace qui la sépare de Tyrell et glisse une main sur son épaule. « Tu te fais payer pour les services que tu rends à ma famille, non ? », dit-elle en tournant lentement autour de lui. La main glissant sur le cuir de sa veste. « C’est pareil pour moi. Je donne des réponses et on me paye pour ça. Je cherche pas plus loin. » Elle s’arrête à nouveau en face de lui et penche la tête. Elle sait plus vraiment à quoi s’attendre avec les hommes de cette ville. Tous plus pourris les uns que les autres. A part Laz. Toujours doux, gentil et bienveillant. Son visage s’assombrit un peu en pensant à lui. Ça lui noue la gorge tout à coup. Elle inspire un peu pour se redonner de la contenance. « Tu es trop gentil pour me menacer, c’est pas vrai Tyrell ? », murmure-t-elle en levant ses trop grands yeux vers lui. La séduction, c’est un peu sa seule arme. Dans ce monde d’hommes trop forts pour elle et ses prédictions hasardeuses et ses malédictions incertaines.



made by black arrow


❝it's the very first breath❞ I've been on the low I been taking my time I feel like I'm out of my mind. It feel like my life ain't mine.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

bang bang
. ✦ ⊹ ⊹ ✦ .
Revenir en haut Aller en bas
 
noctis | esrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noctis - Finie !
» [FB] Les questions étoilées de Noctis [PV Suki]
» Galerie de Noctis
» Noctis Lucis Caelum~
» Noctis Lucis Caelum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾☾☾ give me a shot at the night :: a shot at night vale :: Sud :: fuente desperanza-
Sauter vers: