AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 the best right in a million wrongs (abel)

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t117-raven-uc
Admin



d a r l i n g
. ☾ .
SHE'S GIVING EVERYTHING TO NUMB THE BURNS ADDICTED TO THE LOSING FIGHT.

. ☾ .

. ☾ .


☾ pseudo : Laura alias ELYSIUM.
☾ avatar : Emma Stone
☾ querelles : 1668
☾ destiny : 26/02/2017
☾ territories : La Villa des Capulet, une chambre à l'écart, avec un beau balcon. Une vue unique sur la ville qui se réveille et qui s'endort, un monde à ses pieds qui est toujours aussi loin.
☾ dustland dreams : Porter l'nom des Capulet. S'endormir dans des draps blancs et s'réveiller en étant la fille d'quelqu'un. Sauf qu'elle était l'autre, le chien égaré qu'on a trouvé dans la rue et qu'on a ramené à la maison. La nuit, dans sa beauté placide l'enveloppe dans ses bras jusqu'à ce qu'elle étouffe. Ses poumons qui recrachent la nicotine, son palpitant qui s'fait la malle. La solitude la bouffe comme un putain de cancer qui lui donne aucun signal d'alarme. Et Raven, elle se met à rêver de plus être seule. Elle s'imagine qu'il y a quelqu'un qui répond aux prières. Quelqu'un à qui parler quand elle a plus qu'des mirages autour d'son joli visage. Elle vit trop fort, trop vite, elle s'rapproche des flammes et elle se dit qu'elle a le contrôle. Qu'il y aura pas d'risques si elle reste au bord du précipice. Mais les oiseaux se cassent la gueule aussi. Et peut-être qu'en silence, elle rêvait d'quelqu'un qui pourrait venir à sa rescousse. Quelqu'un qui crèverait l'abcès qui suppure dans son cœur. ça serait grandiose. ça serait épique. y'aurait des sourires trop rapides et des bras qui s'enlacent un peu trop fort. Des mots qui s'perdraient dans l'abîme des souvenirs dont elle ne saurait plus quoi foutre. Raven, quand elle est seule, elle s'demande si y'aurait quelqu'un dehors d'assez fou pour l'aimer.
☾ relationship : uc

bang bang
. ✦ ⊹ Sam 24 Mar - 23:09 ⊹ ✦ .

go solo

I'm happy, nothing's going to stop me
I'm making my way home,
For you love I will go far
I wanna be wherever you are
I know I'm coming back for you
Our love is a river long
The best right in a million wrongs

☾ ☾ ☾

Une caravane perdue au milieu de nulle part alors que ses pas se rapprochent de la porte métallique, Raven crève l’écran. Ses nuits se perdent dans ses cauchemars, ses souvenirs tâchent le panorama, encore et encore elle se refait la séquence où Abel sortira pour la prendre dans ses bras. Elle n’a que des chimères à offrir et des promesses métaphoriques. Les promesses d’un lendemain à ciel ouvert, main dans la main, se pavanant dans les rues du désert comme deux héros revenus d’une guerre. Quand elle aime, Raven, ça lui crève le cœur, ça déborde et il ne lui reste que ses yeux pour pleurer. Alors elle prend sa revanche, elle recommence le film depuis le début, elle rembobine la pellicule, et y’a rien à faire, y’a rien d’autre qu’Abel qui sourit au milieu du chaos.

Peut-être qu’elle a peur d’arriver au générique. De ne pas savoir ce qui se passera après, s’ils auront des nuits blanches à passer, à rêver d’une suite qu’ils seront les seules à pouvoir écrire. Quand il lui ouvre la porte, son sourire s’évanouit, emporté par le vent. Du sang sur son visage, des bleus sur sa peau, des coups sur ses poings. Le rêve disparaît, tout s’emballe et pour la première fois, elle est terrifiée à l’idée de découvrir ce qui pourrait se passer. Elle sait que tout pourrait s’arrêter, que ce qu’ils ont, c’est des instants, des secondes volées. Rien de plus. « Oh my god… » Raven rentre, ferme la porte derrière elle. Des larmes qu’elle ne veut pas admettre dans ses prunelles dorées. Elle regarde ailleurs, respire dans le plus grand des silences. La peur paralyse tout le reste. « What happened to you ? » Une main au creux de son cou, et toutes les choses qu’elle osera jamais lui dire.
Une main au creux de son cou,
et elle ne sait plus si c’est ce qu’elle voulait vraiment, cette peur panique qui prend tout sans rien laisser. « Did somebody find out ? Maybe I should go. I shouldn't be here. » L'écran s'éteint. La réalité les rattrape toujours.




here's to the
FOOLS WHO DREAM
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t114-abel-hope-that-you-ll-
Admin



desert skies

☾ pseudo : beylin
☾ avatar : matt daddario
☾ querelles : 1115
☾ destiny : 25/02/2017
☾ territories : SOUTH petit prince du désert, il vit dans la crasse et la misère, une caravane avec vue sur le ciel, et dans les étoiles, y a toutes ses poussières de rêves.
☾ dustland dreams : FREEDOM

bang bang
. ✦ ⊹ Dim 25 Mar - 11:35 ⊹ ✦ .

cause we ain't set in stone

I don't wanna feel this way forever
I don't wanna feel so far away
I don't wanna feel this way forever
I don't wanna feel so far away

☾  ☾  ☾

Les yeux dans le vide, les poings en sang. Assis sur le rebord de son lit, il sait pas exactement ce qu'il attend. La nuit tombée, un souffle au coeur, il a le regard abîmé ce soir. On a éteint le feu dans ses yeux. Le fils Montaigu a du plomb dans l'aile, des hématomes sur le visage. Il a perdu un des siens au front. Et il sait ce que ça veut dire. Les Crimson pardonnent pas ce genre d'affront. Alors, cette bagarre, ça sera pas une cicatrice de plus sur sa peau. C'est la colère du sud, qui fait trembler le sol jusqu'à ce que tout s'effondre.

Quatre coups à la porte, elle est là. Il l'attendait pas. Pour la première fois, il hésite à lui ouvrir. Il a pensé à elle, à chaque fois qu'on brisait ses os. Il a pensé à elle, et il s'est demandé si elle savait. Si elle n'était qu'une distraction pour qu'il ne se doute de rien. Et s'il avait été assez con pour tomber dans le piège. Il traîne sa carcasse rouillée jusqu'à la porte. Le sourire de Raven disparaît aussitôt. Le sien n'existe pas. « Oh my god… » Elle ferme la porte derrière elle. Elle ose à peine le regarder. Lui, il ose à peine se montrer. L'ego veut pas la voir. La fierté aimerait qu'elle se barre. Qu'elle revienne dans trois jours, quand il aura retrouvé toute sa gloire. « What happened to you ? » Il hausse les épaules. Les mots restent coincés dans sa gorge. Ce qu'il s'est passé, c'est qu'ils sont tombés dans un piège et qu'ils se sont bien fait baiser. Ce qu'il s'est passé, c'est qu'ils s'étaient crus invincibles. Personne pouvait les toucher, pas dans le sud, non. Grave erreur. « Did somebody find out ? Maybe I should go. I shouldn't be here. » Il secoue la tête, mais c'est pas suffisant pour chasser ses doutes. Un coup de poing dans le ventre,  le bruit des balles, un corps inerte sur le sol, un cercueil enterré dans le sable, il s'est demandé si elle savait. « Your friends did that. » Au fond, il avait toujours su que les légendes de leurs familles les rattraperait. Et il s'était longtemps demandé quand ça arriverait. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'elles les rattraperaient de cette façon. Qu'un soir, comme ce soir-là, la regarder lui ferait mal. Pas parce qu'il ne pouvait pas l'avoir. Mais parce qu'il l'avait.  « Did you know ? Did you know they were coming here ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t117-raven-uc
Admin



d a r l i n g
. ☾ .
SHE'S GIVING EVERYTHING TO NUMB THE BURNS ADDICTED TO THE LOSING FIGHT.

. ☾ .

. ☾ .


☾ pseudo : Laura alias ELYSIUM.
☾ avatar : Emma Stone
☾ querelles : 1668
☾ destiny : 26/02/2017
☾ territories : La Villa des Capulet, une chambre à l'écart, avec un beau balcon. Une vue unique sur la ville qui se réveille et qui s'endort, un monde à ses pieds qui est toujours aussi loin.
☾ dustland dreams : Porter l'nom des Capulet. S'endormir dans des draps blancs et s'réveiller en étant la fille d'quelqu'un. Sauf qu'elle était l'autre, le chien égaré qu'on a trouvé dans la rue et qu'on a ramené à la maison. La nuit, dans sa beauté placide l'enveloppe dans ses bras jusqu'à ce qu'elle étouffe. Ses poumons qui recrachent la nicotine, son palpitant qui s'fait la malle. La solitude la bouffe comme un putain de cancer qui lui donne aucun signal d'alarme. Et Raven, elle se met à rêver de plus être seule. Elle s'imagine qu'il y a quelqu'un qui répond aux prières. Quelqu'un à qui parler quand elle a plus qu'des mirages autour d'son joli visage. Elle vit trop fort, trop vite, elle s'rapproche des flammes et elle se dit qu'elle a le contrôle. Qu'il y aura pas d'risques si elle reste au bord du précipice. Mais les oiseaux se cassent la gueule aussi. Et peut-être qu'en silence, elle rêvait d'quelqu'un qui pourrait venir à sa rescousse. Quelqu'un qui crèverait l'abcès qui suppure dans son cœur. ça serait grandiose. ça serait épique. y'aurait des sourires trop rapides et des bras qui s'enlacent un peu trop fort. Des mots qui s'perdraient dans l'abîme des souvenirs dont elle ne saurait plus quoi foutre. Raven, quand elle est seule, elle s'demande si y'aurait quelqu'un dehors d'assez fou pour l'aimer.
☾ relationship : uc

bang bang
. ✦ ⊹ Dim 25 Mar - 14:42 ⊹ ✦ .

go solo

I'm happy, nothing's going to stop me
I'm making my way home,
For you love I will go far
I wanna be wherever you are
I know I'm coming back for you
Our love is a river long
The best right in a million wrongs

☾ ☾ ☾

« Your friends did that. » Sauf que c’était pas ses amis. A Night Vale, sa famille, c’était les Capulet. Ils se battaient contre les fantômes de leur passé et s’laissait dériver au fil du temps. Des illusions dans leurs iris un peu trop claires, des mensonges qui dévalaient comme des serpents sur le bord de leurs lèvres. Ils se cachaient dans de grandes maisons à se faire des promesses qu’ils ne pourraient jamais tenir. Et le miroir reflétait jamais assez bien ce qu’ils avaient dans leur poitrine. Toujours trop peu. Toujours trop vide. « Did you know ? Did you know they were coming here ? » Elle baisse le regard, s’met à chercher un bout de tissu pour nettoyer les plaies. Celles qu’elle aurait pu empêcher. La Terre ne cesserait jamais de tourner, pas pour eux. Pas dans cette ville.

Elle le pousse à s’assoir. Dans l’plus grand des silences, Raven attend sa sentence. Elle n’a plus d’air dans ses poumons, ou du moins seulement assez pour que sa voix laisse échapper : « They mentioned it. » Elle a appris à perdre, avec le temps. Elle a toujours fait comme si Abel, c’était la seule chose qu’elle pourrait garder, celle que personne n’oserait lui prendre. Mais ils étaient victimes de leurs propres erreurs, des choix qu’ils n’ont pas pu faire, de tout ce qui a été décidé bien longtemps avant qu’ils ne se retrouvent dans cette caravane. Pourtant, Raven, elle ne peut pas s’empêcher d’trembler. « I was worried so I came. » Elle commence à nettoyer les plaies, à essayer d’effacer des souvenirs qui lui appartiennent pas. Raven, dans l’noir, elle devient prisonnière de ses propres mensonges, et elle peut pas l’empêcher de la haïr, pas cette fois. « You should just… Lay low. Stay out of their way. » Mais c’était pas lui. Abel il brûlait trop fort, il s’jettait contre le sol, en évitant les balles et en esquivant les coups. Abel, il se retenait pas de vivre. « They wouldn’t have done anything if you haven’t been looking for trouble. » L’rideau tombe, et comme toujours, la fuite reste la solution la plus simple. Quand son cœur déborde et qu’ses yeux se remplissent de larmes, elle choisit de le blâmer pour toutes les choses qu’elle n’a jamais su être. C’est plus facile, de faire comme si elle n’était pas être le bourreau. Plus aisé, de faire comme si.




here's to the
FOOLS WHO DREAM
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t114-abel-hope-that-you-ll-
Admin



desert skies

☾ pseudo : beylin
☾ avatar : matt daddario
☾ querelles : 1115
☾ destiny : 25/02/2017
☾ territories : SOUTH petit prince du désert, il vit dans la crasse et la misère, une caravane avec vue sur le ciel, et dans les étoiles, y a toutes ses poussières de rêves.
☾ dustland dreams : FREEDOM

bang bang
. ✦ ⊹ Sam 14 Avr - 12:16 ⊹ ✦ .

& so it goes, we found our sweet disaster

And so it goes, we found our sweet disaster
In a river of champagne
Swimming through the morning after
We float away

☾  ☾  ☾

Quand elle l'assoit, c'est comme si elle le mettait à genoux, Abel, il peut pas résister. Il a beau vouer une haine ancestrale aux Capulet, avec Raven, c'est différent. Il s'est jamais posé de questions. Il lui a fait une confiance aveugle, depuis le départ. Il s'est jamais dit qu'elle pourrait le trahir, non, pourquoi elle le ferait ? Elle l'aime, Raven. Il peut le voir, dans ses yeux. Et lui, il a toujours cru qu'il avait le dessus. Il a eu tort. Comme souvent. Mais plutôt crever que de l'admettre. Alors, il la regarde, en tentant de déchiffrer son visage et plus le silence passe laissant derrière lui les secondes en cendres, plus il le sent, qu'il s'était trompé. Sur toute la ligne. « They mentioned it. » Ca y est, Abel a le coeur qui lâche. Décomposé, son visage, les yeux vidés de tout espoir, il a l'impression de faire une chute de dix huit étages. Sans fin. Son estomac se retourne, quand il la regarde, alors il détourne les yeux sur son T shirt imbibé de sang, la tombe qu'ils ont creusé.  « I was worried so I came. » Il secoue la tête. Il croit pas un mot de ce qu'elle lui dit. Il comprend pas ce qu'elle fout là et y a la colère qui lui tort les entrailles. Il a envie de hurler, mais il en a pas la force. Il est paralysé par sa propre honte, il est tombé dans le piège et il déteste ça. Des remords, des remords plein la gorge putain, des remords qui lui coupe le souffle. C'est comme si c'était lui qui avait tiré la balle. C'est comme si c'était lui qui avait signé l'arrêt de mort de son pote. Il se le pardonnera jamais. « You should just… Lay low. Stay out of their way. » Sourcil arqué, le regard planté sur sa cible, il arrive pas à croire qu'elle se permette de lui donner des conseils. « They wouldn’t have done anything if you haven’t been looking for trouble. » Peut-être qu'elle avait raison. Peut-être qu'ils l'avaient cherché. Mais dans cette putain de ville, on fonctionnait par règlement de compte, et les comptes étaient jamais réglés. Il restait toujours une dette, toujours une raison de se tirer une balle en plein coeur. Le sang coulait pas par nécessité, mais par fatalité. Parce que le ciel était teinté de mensonges, parce que toutes les histoires finissaient mal, parce que les tombes s'alignaient dans le désert, parce qu'ils avaient beau lutter, ils finiraient comme leurs parents. A se haïr, sans savoir pourquoi. Parce que le pourquoi n'avait jamais compté.   « That's it, get the fuck out of here. » Sa voix est rauque, son regard est fatigué. La trahison cicatrise pas sur sa peau ensanglantée, il a le coeur en miettes. Il aurait préféré qu'elle lui mente, qu'elle lui invente une belle histoire. Il aurait préféré pas la connaître. Elle le lui avait dit, pourtant, depuis le départ. Ca allait mal finir. Il l'avait pas écouté. Il avait toujours su que ça durerait pas, entre eux. Il le savait, qu'il allait se faire buter par un Capulet, un jour ou l'autre. Il aurait jamais cru que la balle viendrait de Raven. « I ain't playing your fucking game no more. Congrats, you fucking won, now get out. » Dégouté, Abel, mauvais perdant, la fierté prend le dessus sur tout le reste. Il est pas prêt à lui dire adieu, à Raven. Et à vrai dire, quand il lui demande de partir, tout ce qu'il veut, c'est qu'elle reste. Il arrive pas à la détester, et c'est ça le pire, dans l'histoire. Pris à son propre piège, le Montaigu se retrouve dos au mur, à lancer des prières qu'il sait déjà vaine.  « Don't bother coming back. » Mais reviens quand même.
Et pars pas, tant que t'y es.
Reste, allez.
On s'en fout, de ce que t'as fait.
Demain, j'aurais tout oublié.






fortune favors the bold
Don't think twice Give yourself to another night Hold on tight Hope that you make it out alive
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t117-raven-uc
Admin



d a r l i n g
. ☾ .
SHE'S GIVING EVERYTHING TO NUMB THE BURNS ADDICTED TO THE LOSING FIGHT.

. ☾ .

. ☾ .


☾ pseudo : Laura alias ELYSIUM.
☾ avatar : Emma Stone
☾ querelles : 1668
☾ destiny : 26/02/2017
☾ territories : La Villa des Capulet, une chambre à l'écart, avec un beau balcon. Une vue unique sur la ville qui se réveille et qui s'endort, un monde à ses pieds qui est toujours aussi loin.
☾ dustland dreams : Porter l'nom des Capulet. S'endormir dans des draps blancs et s'réveiller en étant la fille d'quelqu'un. Sauf qu'elle était l'autre, le chien égaré qu'on a trouvé dans la rue et qu'on a ramené à la maison. La nuit, dans sa beauté placide l'enveloppe dans ses bras jusqu'à ce qu'elle étouffe. Ses poumons qui recrachent la nicotine, son palpitant qui s'fait la malle. La solitude la bouffe comme un putain de cancer qui lui donne aucun signal d'alarme. Et Raven, elle se met à rêver de plus être seule. Elle s'imagine qu'il y a quelqu'un qui répond aux prières. Quelqu'un à qui parler quand elle a plus qu'des mirages autour d'son joli visage. Elle vit trop fort, trop vite, elle s'rapproche des flammes et elle se dit qu'elle a le contrôle. Qu'il y aura pas d'risques si elle reste au bord du précipice. Mais les oiseaux se cassent la gueule aussi. Et peut-être qu'en silence, elle rêvait d'quelqu'un qui pourrait venir à sa rescousse. Quelqu'un qui crèverait l'abcès qui suppure dans son cœur. ça serait grandiose. ça serait épique. y'aurait des sourires trop rapides et des bras qui s'enlacent un peu trop fort. Des mots qui s'perdraient dans l'abîme des souvenirs dont elle ne saurait plus quoi foutre. Raven, quand elle est seule, elle s'demande si y'aurait quelqu'un dehors d'assez fou pour l'aimer.
☾ relationship : uc

bang bang
. ✦ ⊹ Lun 16 Avr - 1:41 ⊹ ✦ .

go solo

I'm happy, nothing's going to stop me
I'm making my way home,
For you love I will go far
I wanna be wherever you are
I know I'm coming back for you
Our love is a river long
The best right in a million wrongs

☾  ☾  ☾

Le soir, quand la nuit bouffait le jour et écrasait l’soleil, Raven, restait éveillée à se demander ce qu’elle aurait pu faire, qu’est-ce qu’elle aurait pu changer. Des millions de mauvaises décisions, des promesses jetées dans le vent et des histoires qu’elle n’aurait jamais l’occasion de raconter. Dans ses rêves, son cœur s’emballait dans sa poitrine et explosait dans sa cage thoracique. Elle vivait dans la crainte que tout s’arrête, que tout s’termine. Et quand elle regardait dans ses yeux, à Abel, elle voyait la fin se dessiner dans son regard. Elle savait que les minutes défilaient et qu’elle aurait jamais assez de temps pour lui dire qu’elle ne voulait pas le voir devenir un souvenir de plus. « That's it, get the fuck out of here. » Elle ouvre la bouche, elle veut que son nom passe entre ses lèvres, elle veut changer les dernières minutes, effacer la déception alors ses pensées s’bousculent comme un ouragan dans son crâne, et Raven, elle n’arrive plus à voir la sortie de secours. « I ain't playing your fucking game no more. Congrats, you fucking won, now get out. » Le monde se dérobe sous ses pieds, et elle apprend ce que ça fait de tomber. Elle trouvera jamais d’solutions. À Night Vale, elle peut pas gagner, elle n’a pas le droit. Ils ont pas l’droit d’être comme ceux qui s’tiennent la main dans les rues. « Don't bother coming back. » Elle a envie d’lui hurler que rien n’était faux. Qu’il n’y avait rien d’artificiel dans ses sourires, qu’elle aurait voulu pouvoir partir, mais que ses poumons avaient plus d’air, quand il était pas là.

« You think I would’ve come here, if I played a bloody game ? You don’t think it would be easier for me to let you go ? » Elle a voulu le laisser partir des centaines de fois. Allongée dans son lit, à réécrire le scénario, à se repasser les séquences, encore et encore, jusqu’à ce qu’elle arrive presque à l’effacer du décor. Et elle se retrouve à nouveau dans le désert d’une ville qu’elle n’arrive pas à quitter. Dans une vielle caravane, avec des rires étouffés dans les draps, des mots qu’ils n’oseront jamais se dire et des histoires qu’ils oseront raconter à personne. Elle essaie de mémoriser chaque cicatrice, chaque geste, chaque respiration. Dans ses nuits blanches, Raven changera les plans du film, elle modifiera les dialogues pour se rassurer, encore un peu. Abel, il s’en ira pas. Il la prendra dans ses bras et il la lâchera pas. Et elle aura encore l’impression que rien d’plus pourrait lui arriver. Mais là, elle a des larmes qui dépassent de sous ses paupières et dans sa tête, c’est le chaos. Dans la vie, c’est pas comme au cinéma. « But I can’t. » Raven qui l’fuit du regard, pas encore prête à lui offrir son plus beau mensonge, elle veut pas qu’ils s’oublient, elle veut pas redevenir celle qui espérait qu’son cœur battrait un jour si fort qu’elle pourrait plus l’arrêter. L’rêve était là, et il s’confrontait à la réalité. A deux centimètres de son visage, les pommettes rougies et ses lèvres qui lui criaient d’se rapprocher, elle rendait les armes. Y’a tout son corps qui lui criait je t’aime et des étincelles dans ses iris. « I'd give up everything for you. » Parce qu’elle voulait pas partir, elle voulait retourner à toutes ces fois où il a grimpé son balcon, à la fois où il lui a dit « j’t’aime » comme si c’était une habitude.
Parce que c’était peut-être suffisant, pour l’instant.
Mais Raven, dans des années, elle s’dira qu’elle aurait dû le supplier d’fuir, de disparaître sans un bruit dans l’désert fumant.
Peut-être que cette promesse-là, ils pourraient la tenir.




here's to the
FOOLS WHO DREAM
 


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

bang bang
. ✦ ⊹ ⊹ ✦ .
Revenir en haut Aller en bas
 
the best right in a million wrongs (abel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Caïn Abel, 1er Vampire ...
» Kanada sanble rapatriye Abel ak Victor Dejean prezime akize pou drog an Ayiti
» You are my one in a million
» ABEL • sphynx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾☾☾ give me a shot at the night :: a shot at night vale :: Sud :: habitations :: terrain de caravanes-
Sauter vers: