AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 aide inopinée; blanche #2

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Lun 19 Fév - 19:47 ⊹ ✦ .
une soirée qui pourrait comme les autres. banales. ennuyante. c'est bien partit pour. tes cours par correspondance qui t'intéressent de moins en moins. tu te forces de temps en temps, parce que tu veux obtenir un diplôme quelconque, parce que tu veux prouver que tu es assez intelligent pour faire des études. mais la situation te pèse, tu n'as pas vraiment de soutien, personne sur qui te reposer si tu doutes. tu soupires doucement, tu as préféré terminer au fair verona, ce soir. discuter avec cassandre, boire un verre ou plusieurs. sans doute plusieurs, en réalité. mais la jeune femme est occupée ce soir, et tu te retrouves donc seul, accoudé au bar, à trainer sur ton téléphone. tu ne sais pas totalement ce que tu attends, pas grand chose sans doute. tu te mords l'intérieur de la joue et te retournes pour t'adosser contre le bar, ton verre à la main, ton regard se posant sur la salle. tu as l'impression que le bar est constamment plein. en même temps, c'est un peu votre refuge, à vous, les crimson peak. tu te mords l'intérieur de la joue, tu termines ton verre en quelques gorgées seulement. et maintenant, cass ne peut plus rien dire quand elle te sert. tu as atteint l'âge légal pour boire. tu as enfin fêté tes vingt-et-un ans. tes doigts glissent contre ta joue que tu grattes distraitement. tu soupires un peu. ton regard se pose sur quelques visages connus et tu fronces légèrement les sourcils quand tu remarques blanche, un peu plus loin. en compagnie d'un homme. tu t'en fiches bien, en réalité. soupir sur tes lèvres, tu demandes un nouveau verre à la jeune femme et glisse un billet sur la table. tu te désintéresses de la jeune infirmière pendant quelques minutes, répondant à un message de ton cousin, sirotant ton verre. mais tu as un pressentiment. tu relèves la tête et cette fois, l'homme qui accompagnait blanche se fait beaucoup trop entreprenant. tu arrives même à distinguer le reflet d'une lame, dans la main de la jeune femme. tu abandonnes ta boisson pour traverser le bar. sans doute que tu ne devrais pas t'en mêler. mais tu as bu. et, malgré tout, la jeune femme est gentille. et puis, il faut l'avouer; ton père risque de te tuer s'il apprend que tu étais la et qu'il lui est arrivé quelque chose. tu t'approches comme si de rien n'était. tout va bien, blanche ? tu demandes en t'approchant de la jeune femme, une main glissée négligemment dans la poche de ton jean. en réalité, tu en profites pour récupérer le canif qui s'y trouve. pas le tien. celui que tu as récupérer après ta rencontre avec vio. celui qu'il a voulu récupérer en s'infiltrant jusqu'à la maison familiale. tu te penches un peu vers l'inconnu, qui ne semble pas comprendre ce qu'il se passe réellement, qui tu es et ce que tu fou ici. tu viens empoigner le col de son haut avec force et tu viens plaquer la lame contre sa gorge, près à la lui trancher s'il fait le moindre pas de travers. maintenant, tu vas la relâcher. tu siffles d'une voix glaciale. ou alors tu t'effondres au sol, le sang giclant un peu partout. et sache que j'en aie rien à foutre de tâcher mes vêtements. tu ajoutes. t'es bourré et t'es pas totalement certain de ce que tu racontes, mais t'es près à te battre et à enfoncer la lame dans sa peau s'il le faut. son emprise sur la jeune femme se réduit et tu hoches la tête. tu te contentes d'attraper le bras de blanche pour l'éloigner de ce gars. tu te diriges vers le bar pour être plus tranquille. ça va ? tu demandes à la plus jeune, rangeant le canif dans ta poche, les sourcils légèrement froncé. t'es p'être réellement inquiet.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Lun 19 Fév - 20:46 ⊹ ✦ .
Ça devait être une putain de soirée comme les autres. Blanche avait passé la fin de journée avec les filles du girl gang. Jeza étant à la fois membre du petit groupe et serveuse au repère des Crimson Pistol, elles pouvaient boire un peu d’alcool sans que Cassandre Shelby ne leur tombe sur le dos, malgré sa bienveillance. Et c’est donc ce qu’a fait, Blanche. Elle a bu quelques verres avec les filles, puis certaines sont rentrées, les autres sont allés ailleurs et Blanche est restée à cause de ce garçon. Qu’elle idiote peut elle être des fois. Mais bon, on lui pardonne, il s’est bien joué d’elle aussi. Charmant, c’est l’adjectif qui est directement venu en tête à Blanche quand elle l’a vu. Un gentleman. C’est dire qu’on en croise peu par ici. Trois verres dans le nez de la petite blonde, un bel homme charmant et trop vite il a oublié les règles du consentement quand elle lui a souri. Non, sourire ne veut pas dire oui. Il a commencé à la plaquer contre le mur au bout du bar, et à glissé sa main sur les fesses de la jeune fille. Elle a dit non, elle l’a poussé, mais quand on fait un mètre cinquante-trois et qu’on a bu, on ne fait vraiment pas le poids face à un homme. Elle aurait bien voulu crier, mais elle n’ a pas osé, c’est pas son genre d’attirer l’attention sur elle. Et puis, elle pensait aussi pouvoir s’en sortir grâce à ce qu’elle avait appris par le girl gang. Jeza de l’autre côté du bar aurait honte d’elle si elle la voyait. Elle fouille dans ses poches à la recherche de quelque chose pour lui faire mal : clés, pince à épiler… Couteau à peindre. Elle en a gardé un dans sa poche, oubliant de le laisser au musée. La lame ne lui fera pas mal, mais elle peut déjà le faire reculer.
Cependant, pas le temps de tenter quoi que ce soit, Laz Montaigu sort de nul-part et demande comme si de rien était si tout va bien. Non. Il ne laisse pas le temps au gars de répondre qu’il le prend par le col et plaque une lame contre sa gorge. Blanche lâche un hoquet de surprise. Maintenant, tu vas la relâcher. Ou alors tu t'effondres au sol, le sang giclant un peu partout. et sache que j'en aie rien à foutre de tâcher mes vêtements. Lazar semble avoir bu, mais Blanche aussi alors elle ne s’en préoccupe pas plus. L’autre jeune homme recule doucement, et le Montaigu ne perd pas une seconde pour attraper le bras de la jeune femme, la tirant vers le bar. Il doit sentir le pouls affolé de la blonde entre ses doigts. Qu’est-ce qui vient de se passer ? Elle aimerait bien une réponse, mais pour le moment, c’est à elle de répondre. Ça va ? Non. Oui. Il range son canif dans sa poche alors qu’elle a toujours son couteau à peindre dans la main, au passage tremblante. Elle se demande si elle aurait réussi à s’en sortir sans l’intervention de Laz. Elle a encore du travail, Jezabel va devoir être plus dur avec elle pour qu’elle soit prête la prochaine fois. Je veux rentrer chez moi.







You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Mar 20 Fév - 13:18 ⊹ ✦ .
t'es bourré. tu n'as jamais vraiment su comment tu faisais pour réussir à être aussi lucide après avoir bu autant d'alcool. mais ... tu ne t'en plein pas. et pourtant, tes gestes ne sont pas totalement assurés, tes gestes ne sont pas des plus rapides. mais ça suffit. pour faire flipper ce gars qui essaye de s'en prendre à blanche. tu les détestes, les mecs comme ça. ceux qui se pensent tout permis avec les femmes, qui pensent qu'elles ne sont que des objets. tu les prendrais bien un par un pour les foutre en prison ou leur couper les couilles. t'en sais trop rien, au fond. mais tu ne comprends pas comment quelqu'un peut avoir si peu de respect envers une autre personne. un soupir manque de s'échapper de tes lèvres, la lame du couteau de vio contre sa gorge. une simple menace qui lui suffit. tu attrapes le bras de blanche pour l'éloigner de ce type. la pauvre, elle est totalement paniquée. tu t'approches le plus possible du bar et tu relâches ensuite la jeune femme, lui demandant si tout va bien. (même si tu te doutes de la réponse réelle qu'elle ne te confirmera pas.) oui. tu fronces les sourcils. tu ne vas pas la forcer à parler. pas dans cet état, mais tu sais très bien qu'elle ne va pas bien, comme elle le souffle, les mains toujours tremblantes. tu viens glisser une main dans tes cheveux après avoir rangé le canif dans la poche de ton jean. je veux rentrer chez moi. tu te mords l'intérieur de la joue, haussant simplement les épaules. ok. tu souffles en te pinçant les lèvres. tu restes silencieux quelques instants. t'as clairement envie de retourner boire un peu plus, mais tu t'en voudrais réellement s'il venait à lui arriver quelque chose. je vais te raccompagner. tu ajoutes après quelques secondes de silence. enfin, le monde vous entourant empêche un réel silence, mais ni blanche, ni toi, n'avez parlés durant ce temps. pas vraiment un silence, plus un temps de pause. tu te mords l'intérieur de la joue avant de faire quelques pas vers la sortie du bar. tu viens ? tu demandes à blanche en te retournant légèrement. tu n'as aucun remords à bousculer un crimson se trouvant au niveau de l'entrée, et tu termines bien rapidement dans les rues de night vale. toujours les même. sud pourrit jusqu'à la moelle, y'a plus rien de bon à prendre, par ici. tu soupires doucement. tu viens enfoncer tes mains dans les poches de ta veste quand la jeune femme te rejoint. ok, j'avoue que je sais pas vraiment ou tu vis alors ... je te laisse me guider. tu souffles en riant un peu trop fort. l'alcool, sans doute. tu la raccompagnerais bien en voiture, mais, clairement, ton appartement n'es pas très loin du fair verona et tu viens toujours à pied, ce qu'il t'empêche donc de prendre le volant en ayant bu. tu laisses donc blanche te montrer le chemin.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Mar 20 Fév - 19:07 ⊹ ✦ .
La tête de la jeune femme tourne violemment. Mélange de l’alcool dans son sang et du choc du moment. Les bruits lui parviennent comme lointain, comme couverts par une cloche de verre géante.Qu’est ce qui se passe, putain de bordel de merde ? Elle relève les yeux sur Laz face à elle, son « sauveur ». Elle ne sait pas si elle doit être ravie de le voir, ou honteuse qu’il ait assisté à ça.
Je vais te raccompagner. Non, t’es pas obligé. Je suis une grande fille, je connais le chemin de la maison. Ça c’est ce que Blanche lui aurait répondu en temps normal. Mais elle flippe. Merci.Elle a peur que l’autre gars ne revienne finir ce qu’il a commencé si il l’aperçoit seule dans la nuit. Elle n’a pas réussi à se défendre la première fois, autant ne pas tenter une deuxième. Toujours tremblante, son couteau à peindre toujours dans la main, elle ne voit pas Laz qui part vers la sortie alors qu’elle ne le suit pas. Tu viens ? lui dit-il pour la rappeler à la réalité. Oui, elle arrive.
Elle presse le pas, se cogne dans une table et se précipite à sa suite dans l’air froid du dehors. Nightvale la nuit. Pourriture de ville, pourritures de gens. Sa vision est trouble, mais elle retrouve progressivement ses esprits. Si seulement elle n’avais pas bu, elle aurait peut être ou faire mieux que ça... Alors qu’elle reste plantée devant le bar à se poser des questions, Laz lui dit : Ok, j'avoue que je sais pas vraiment ou tu vis alors ... je te laisse me guider. Il souffle ça en riant un peu fort face a l’étrange silence qui règne devant le Veronafair. Qu’est ce qui est drôle? Ah oui c’est vrai, il est bourré lui aussi, se dit Blanche. Elle guide alors le jeune homme entre les ruelles sales du sud, marchant tout près de lui, trop près pour des gens qui ne sont pas intimes, mais c’est la dernière chose qui la préoccupe pour le moment. Elle se sent idiote et faible, alors que ce n’est pas sa faute si il y a des cons dans ce monde. Elle ne devrait pas se sentir mal et culpabiliser, elle n’y est pour rien. Et pourtant. La lune éclaire leurs visages, mais elle évite de regarder Lazar. La nuit est tellement claire que l'on distingue les formes de leurs ombres. La lumière blanche et bleutée baigne les alentours de son voile et les étoiles brillent comme milles diamants de le ciel. Une nuit douce et fraîche comme celle de printemps. Et pourtant de la vapeur sort de sa bouche tandis qu’elle respire, et le souffle froid de la brise la fait frissonner. La lune tel un soleil nocturne éclaire tant les lieux que la voute céleste en est plus bleue que noire. Dans d’autres conditions, elle se serait allongée sur le macadam pour observer le ciel, révélant l’âme d’artiste qui se terre au fond d’elle. Mais elle n’as pas le cœur à ça ce soir, elle se contente de marcher la tête baissée. Un bâtiment se tient face à elle et cache une partie du ciel. Ils y sont, arrivés chez elle. On y est... Merci de m’avoir raccompagner. Et Merci aussi pour... Blanche regarde Laz, et marque une pause avant de sortir ses clés. La situation est un peu gênante, et la jeune blonde ne sait pas quoi faire. Elle devrait au moins l’inviter à entrer pour le remercier, après tout son père l’a bien élevée. Tu veux entrer boire un truc ? Elle sait qu’il va entrer et poser son regard sur la maison en bordel car personne ne prends jamais le temps de ranger quoi que ce soit et qu’elle a passé l’après-midi à peindre dans le salon, mais elle s’en fiche. Après tout, le pire serait que sa mère se réveille et vienne jouer les folles auprès de lui, mais ses somnifères sont bien trop efficaces. Mon père est de garde, il ira rien raconter au tiens.





You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Mar 20 Fév - 21:46 ⊹ ✦ .
merci. qu'elle souffle quand tu lui proposes de la ramener. ce n'est pas une proposition, en réalité. tu vas la ramener, c'est comme ça, c'est tout. tu te mords l'intérieur de la joue et ne tardes pas à sortir du bar, te retournant à moitié, demandant à blanche si elle est décidée à te suivre ou non. c'est ce qu'elle fait quelques instants plus tard et vous vous retrouvez tout les deux dans la solitude des ruelles de night vale. tu prends une grande bouffée d'air frais, avant de rire comme un idiot parce que t'es à moitié torché. voir même pas mal défait. tu ne connais pas la route, alors tu laisses la jeune femme s'engager dans les ruelles du sud. tu restes silencieux, tes mains enfoncées dans les poches de ta veste. tu essayes de ne pas vaciller ou de ne pas tomber comme une merde, parce que t'es quand même vachement défait par l'alcool et tu dois te concentrer sur chaque pas. les sourcils légèrement froncés, tu ne profites même pas du calme de la nuit et de la clarté de la lune. tu te contentes de raccompagner la jeune blonde, jetant de temps en temps à coup d’œil pour vérifier que sa silhouette marche près de la tienne. on y est... merci de m’avoir raccompagner. et merci aussi pour... tu hausses vaguement les épaules. c'est un connard ce type. tu réponds simplement. toi aussi t'en est un. mais tu t'attaques pas aux femmes. t'es pas ce genre de connard. tu t'attaques à quelqu'un de ton gabarit. tu veux entrer boire un truc ? mon père est de garde, il ira rien raconter au tiens. comme si ça allait déranger mon paternel de savoir que j'suis ici. tu marmonnes. tu termines par tourner la tête vers la petite maison. je veux bien de l'eau. j'suis trop bourré pour autre chose. tu marmonnes, la voix un peu pâteuse. tu te contentes d'observer l'intérieur de la maison. et tu retires ta veste en soupirant doucement. tu ne portes qu'un t-shirt en dessous, mais tu as tout de même chaud. tu abandonnes l'habit sur le dossier d'une chaise. tu soupires doucement et glisses tes doigts contre ton visage. t'es sûre que ça va ? tu demandes après quelques secondes. t'as le droit d'pas être bien à cause de ce type. tu ajoutes d'une voix plus douce que tout ce que tu as pu lui montrer jusqu'à présent. parce que tu peux aussi être inquiet, tu peux aussi être doux. tu l'es, avec tes sœurs. tu es capable de parler doucement, d'être attentionné, d'avoir des gestes tendres. mais tu ne le montre que rarement aux gens, ça.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Mer 21 Fév - 11:15 ⊹ ✦ .
Je veux bien de l'eau. j'suis trop bourré pour autre chose. dit il en entrant, s’installant d’office comme si il était chez lui. C’est mieux, c’est moins gênant pour Blanche. Elle fait de même en rentrant, balançant ses affaires un peu partout et filant dans la cuisine chercher deux verres d’eau. Ouais, elle aussi a besoin de boire, elle sent la bile lui monter à la gorge, prête à vomir l’alcool et la frustration qui lui tordent le ventre. Ses mains sont toujours tremblantes quand elle reviens avec les deux boissons, mais elle se concentre de toute son âme pour ne rien renverser, et ne rien laisser paraître. Laz n’est pas là pour ses états d’âme, il est juste aussi bourré qu’elle. Quand elle reviens enfin dans le salon, il lui demande tandis qu’elle lui tends son verre : T'es sûre que ça va ? T'as le droit d'pas être bien à cause de ce type. Sa voix est plus douce, plus posée que jamais auparavant. Blanche pose son verre sur la table du salon, tire une chaise verre elle avant de s’asseoir et prendre son visage entre ses mains tout en soufflant longuement. Sa tête tourne toujours. J’ai le droit de pas être bien. C’est juste que..., sa voix s’étouffe dans un hoquet avant qu’elle reprenne, sa frustration se transformant peu à peu en sanglots, ses nerfs la lâchant : C’est juste que j’aurais du réussir me défendre... je... je m’entraîne avec les filles justement pour ce genre de mo-moments et... quand... je peux ri-rien faire, je suis trop faible, j-je... , elle chiale comme une enfant, ayant du mal à retrouver son souffle, en colère contre elle même et dépassée par les événements. Si elle avait moins bu, elle aurait certainement une autre réaction face à Laz, mais elle a du mal à se contrôler et à faire la part des choses ce soir. Elle se fiche bien de passer pour une chouineuse, au vu de ce qui aurait pu se passer si il n’avait pas été là. J-je suis désolée... dit elle en ressayant de se reprendre.




You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Mer 21 Fév - 13:00 ⊹ ✦ .
de l'eau, ça semble être une bonne idée. ouai, surtout dans ton état d'ébriété déjà bien avancé. et pourtant, tu as cette faculté de paraître beaucoup moins bourré que tu ne l'es en réalité. tu soupires longuement en entrant dans ta petite maison. ta veste sur le dossier d'une chaise du salon, tes doigts glissent dans tes cheveux et tu te retiens de justesse de ne pas t'affaler sur le canapé. tu serais encore capable de t'endormir comme une merde. tu récupères le verre d'eau que te tend blanche. merci. tu souffles en esquissant un sourire un peu bancal. tu portes le verre à tes lèvres et tu en bois la quasi-totalité. tu fermes les yeux quelques secondes et tes doigts glissent contre ton visage. tu poses le verre sur la table, puis tu te tournes vers la jeune femme. tu ne sais pas trop comment réagir, elle a le droit d'aller mal, après tout. c'est totalement compréhensible. tu l'observes tirer une chaise et s'y asseoir, tu fronces légèrement les sourcils. c’est juste que.. tu te pinces les lèvres. tu l'observes craquer peu à peu, au fil de son discours. c’est juste que j’aurais du réussir me défendre... je... je m’entraîne avec les filles justement pour ce genre de mo-moments et... quand... je peux ri-rien faire, je suis trop faible, j-je.. tu restes silencieux quelques instants. t'es juste la, paumé. merde, t'es pas totalement en état de gérer ça, toi. t'as déjà réconforté tes sœurs quand elles étaient pas bien, mais ... j-je suis désolée... un petit soupir s'échappe de tes lèvres et tu t'approches de la jeune femme. sans trop de mal, tu décales la chaise sur laquelle elle se trouve et tu viens l'attirer doucement contre toi, tes bras glissant autour de ses épaules pour une étreinte que tu espères réconfortante. ça va aller. tu souffles simplement. tu fermes les yeux et tu viens écarter ses mèches blondes de son visage. tes doigts glissent entres-elles et tu t'y attardes quelques instants. aller, pense à autre chose. tu ajoutes. ta voix douce, mais il y a toujours ce soupçon d'autorité qui est devenu assez naturel pour toi. tes mains viennent frotter son dos pour essayer de la calmer. j'peux t'aider si tu veux. tu proposes sans trop savoir pourquoi ni comment. tu fronces légèrement les sourcils. j'peux t'apprendre à te battre. à être plus résistante. à t'imposer. tu ajoutes. quand tu sens que les sanglots de la jeune femme se sont légèrement calmés, tu tires une chaise pour venir t'asseoir près d'elle. c'est pas inné de savoir jouer aux gros durs et aux cons. tu lâches, espérant être plus léger et un peu moins sérieux. toi, ton père t'as appris. il ne t'a pas laissé le choix, tu as été jeté dans la gueule du loup sans trop avoir le choix. tu te mords l'intérieur de la joue, tu ne sais pas ou ça va te mener, tout ça. tu en as aucune foutue idée.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Jeu 22 Fév - 15:38 ⊹ ✦ .
Elle craque Blanche. Elle a autant de force qu’une enfant à ce moment là. Mais elle en est encore une au fond. Blanche elle est bien trop pure pour ce monde, bien trop innocente. Elle est pas faite pour le sang et la violence, tout ceux qui la connaissent le savent. Et pourtant elle essaye du mieux qu’elle peut de se construire une armure. Le problème, c’est que c’est d’une épée dont elle a réellement besoin. Elle doit apprendre à répondre, à frapper, à donner un coup en retour. Elle devrait pas avoir besoin d’un chevalier. Blanche ne devrait pas pleurer, mais pour le moment elle ne peut pas trop faire autrement. Et tandis qu’elle expose une partie de sa faiblesse à Laz, il se lève et la prends dans ses bras, toujours chevalier mais cette fois, protecteur, ça va aller. Sa voix est réconfortante tout comme son geste. Blanche ne le repousse pas, comme elle l’aurait fait en temps normal. Mais c’est pas seulement à cause de l’alcool. Non, la dernière fois qu’on a du réconforter Blanche ainsi, elle devait être gosse. Les gestes de Laz sont tendres, pas vraiment comme un amant, plus comme un grand-frère. Quand il passe ses doigts dans les cheveux de la blonde pour les écarter de son visage, elle se sent étrangement mieux, moins perdue. Elle se dit que peut-être elle pourrait lui faire confiance, après tout il vient de l’aider, et s’efforce de la réconforter sans rien attendre en retour, selon elle. aller, pense à autre chose. dit il alors qu’elle commence doucement à se calmer. j'peux t'aider si tu veux. propose-t-il. j'peux t'apprendre à te battre. à être plus résistante. à t'imposer. Blanche a toujours quelques sanglots, alors elle préfère juste hocher la tête plutôt que de lui répondre avec sa voix pleine d’émotions. Elle hoche la tête mais elle sait pas vraiment ce qu’en penserait les filles du girl gang. Ça va un peu dans le sens contraire de leurs principes d’indépendance face aux hommes... mais les hommes bien, on en fait quoi ? pense-t-elle une seconde avant de se concentrer à nouveau sur Lazar. Il doit sentir qu’elle est plus calme alors il tire une chaise et vient s'asseoir près d'elle. c'est pas inné de savoir jouer aux gros durs et aux cons. Pendant une seconde elle a envie de lui parler du girl gang, des filles avec qui elle s’entraîne et des flingues qu’elle chercher à récupérer pour s’entraîner au tire, mais elle se dit que c’est pas vraiment le moment. Elle a pas encore l’esprit complètement clair et elle n’est pas non plus totalement remise de ses émotions. O-oui... Oui pourquoi pas. Elle marque une pause pendant laquelle elle se surprends à observer le visage du jeune homme. Il y a une tendresse dans ses yeux que Blanche ne soupçonnait pas. Peut-être à t’il juste pitié d’elle, cependant ? Elle finit par lâcher :   Merci, Laz... d’être comme ça avec moi ce soir. Sans réfléchir, elle prends la main du jeune homme dans la sienne, pour lui signifier sa gratitude. Il n’y a rien d’ambigu dans ce geste, elle l’alcool sans son sang brouille toute gêne qui pourrait être signalée par son cerveau.



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Jeu 22 Fév - 19:18 ⊹ ✦ .
tu as cet instinct de grand frère. même si tu ne l'as jamais été, même si tu n'as jamais été que le plus jeune de ta fratrie. mais le seul garçon, alors tu as tout de même pris ton rôle à cœur. celui du frère protecteur. instinct qui resurgit soudainement quand tu vois blanche craquer et pleurer face à toi. tu viens la prendre dans tes bras, l'attirant contre ton torse. étreinte que tu veux réconfortante et douce. tu n'es pas le connard que tu as pu être avec elle il y a peu. et sans doute qu'elle pense que t'es juste un montaigu, un de ceux qui pensent être au-dessus des autres. mais non. tu ne l'es pas. c'était un mauvais jour. tout le monde à des mauvais jours. tu te mords l'intérieur de la joue en essayant de la calmer, tes doigts glissant dans ses mèches blondes et dans son dos pour calmer ses sanglots. elle termine par se calmer un peu et tu viens t'asseoir en face d'elle. tu lui as proposé de l'aider. l'aider à se battre, à se défendre face aux hommes. tu les connais bien. tu en es un. o-oui... oui pourquoi pas. tu esquisses un petit sourire. tu peux sentir le regard de la jeune femme contre toi, dériver contre les traits de ton visage. tu te mords l'intérieur de la joue, tu viens glisser une main dans tes cheveux, un peu distraitement. mèches qui deviennent de plus en plus longues au fil du temps. merci, laz... d’être comme ça avec moi ce soir. tu te pinces légèrement les lèvres et tu l'observes attraper tes doigts. tu te mords l'intérieur de la joue une nouvelle fois. tu retiens un petit soupir. j'te l'ai dit. j'étais dans un mauvais jour, l'autre fois. tu lâches simplement. j'suis pas le gars que tu penses que j'suis. tu hausses vaguement les épaules en te redressant à peine. j'suis ... j'suis jamais autant moi-même que bourré. tu marmonnes, tu secoues la tête, soupir un peu plus encore. j'suis pas comme j'le laisse paraître, t'sais. tu devrais te taire, maintenant. parce que tu ne veux pas être ... trop. tu ne veux pas dire des choses que tu regretteras pas la suite. tu relèves légèrement la tête et ton regard se plonge dans le sien. tu termines par soupirer un peu, ton regard venant se poser sur le sol pendant un instant. on en reparlera quand on sera sobres. et quand j'pourrais de nouveau me battre un minimum. tu viens glisser tes doigts contre ton visage. tu viens t'adosser contre la chaise, finalement, ton regard plongeant dans celui de la jeune femme.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Sam 3 Mar - 19:25 ⊹ ✦ .
Elle renifle et essuie ses dernières larmes avec le revers de sa manche. Alors qu'elle à toujours sa main dans la sienne, Laz lui fait une déclaration. Sur ce qu'il est, et qu'il était la dernière fois qu'ils ont passé un moment en tête à tête. Comme quoi il n'était pas dans un bon jour et qu'au fond il n'est pas le gars qu'elle pense qu'il est. Blanche l'écoute sans rien dire. Elle rit seulement lorsqu'il dit : j'suis ... j'suis jamais autant moi-même que bourré. Ça la fait rire car ce gars dégage une telle confiance en soi, et pourtant elle commence bien à voir que c'est en partie du vent. J'suis pas comme j'le laisse paraître, t'sais. Oh oui, en effet, elle le voit maintenant, mais elle n'en dit rien, car elle sait bien que si il n'est pas celui qui fait croire, elle n'as non plus pas vraiment idée du vrai "laz". On en reparlera quand on sera sobres. et quand j'pourrais de nouveau me battre un minimum. Il dit sa en plongeant son regard dans celui de la jeune femme. Se battre ? Aucun rapport avec le fait de parler de lui... Elle ne peut s’empêcher de dire, peut-être un peu trop vite : Non, si tu es le vrai toi quand tu es bourré, alors reste comme ça, c'est le vrai toi que je veux voir maintenant que j'en ai eu un aperçu. Elle se surprends à être aussi franche. Pour elle aussi, l'alcool parle. Il la délie, elle et ses peurs. La blonde à envie de lui proposer un autre verre, pour le remercier de l'avoir aider et pour qu'elle apprenne d'avantage à le connaitre, lui pour qui l'alcool efface le masque qu'il se donne. Mais ça doit être le cas pour elle aussi, car elle temps normal elle est bien trop sage et douce pour mettre à exécution de telles pensées. Pourtant, elle dit tout haut : Je sais que c'est pas une bonne idée, mais tu veux autre chose que de l'eau ? Histoire de fêter son héroïsme, au moins. Et puis, histoire qu'il reste aussi un peu plus longtemps avec elle aussi, pour que ses peurs ne reviennent pas trop vite la hanter. De toute façon, même si elle n'a pas encore eu le temps d'y penser, elle sait au fond d'elle qu'elle ne va pas réussir à dormir cette nuit. Les mains baladeuses du mauvais gars risquent de revenir se poser sur elle dans ses cauchemars, et ce n'est ni sa mére ni son pére qui pourront la reconforter en plein milieu de la nuit. Peut-être le flingue de son père au-dessus de l'armoire de la salle de bain pourrait venir se glisser sous son oreiller dans la nuit, aussi protecteur qu'un doudou d'enfant ? Mieux vaut quand même éviter de prendre ce genre de mauvaises habitudes.



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Dim 4 Mar - 23:35 ⊹ ✦ .
tu n'as pas l'habitude de mener une discussion sérieuse, quand t'es bourré. non, en général, t'es tranquillement chez toi, t'es échoué dans ton canapé ou sur ton lit, près à t'endormir et à regretter tout les verres bu le lendemain matin. mais non, pas cette fois. tu te retrouves face à blanche, à essayer de la réconforter, essayer de calmer ses larmes. tu restes calme, c'est sans doute la moindre des choses pour qu'elle se calme un peu. et c'est ce qui termine par arriver. les larmes qui cessent de couler, tu décides de t'éloigner un peu, de t'asseoir en face d'elle, la laissant attraper tes doigts. tu l'entends rire quand tu souffles que tu es toi-même une fois bourré, après quelques verres d'alcool, tout semble plus simple et la vie semble un peu moins compliquée. tu te mords l'intérieur de la joue et tu ris doucement, toi aussi. tu te pinces les lèvres. tu veux bien l'aider à se battre, apprendre à se défendre. mais t'es pas en état pour parler de tout ça. non, si tu es le vrai toi quand tu es bourré, alors reste comme ça, c'est le vrai toi que je veux voir maintenant que j'en ai eu un aperçu. tu arques un sourcil, tu hausses vaguement les épaules. tu peux être toi-même quand t'es sobre. mais ça dépend des gens, ça dépend de la situation, ça dépend de beaucoup de choses et c'est pas simple à gérer. en dire trop ? en dire pas assez ? faire comme si tout allait bien ? il y a un moment ou tu n'arrives plus à trouver les bonnes frontières, tu préfères te renfermer et jouer au dur, feindre une assurance pas totalement présente. et ça semble marcher, pour le moment. tout le monde semble rentrer dans ton manège, tout le monde semble y croire. et c'est bien comme ça .je sais que c'est pas une bonne idée, mais tu veux autre chose que de l'eau ? tu te pinces légèrement les lèvres. boire ? ne pas boire ? est-ce que ce serait raisonnable ? non. est-ce que tu es raisonnable ? non plus. une bière. si tu as. tu termines par souffler avec légèreté. tu viens t'adosser contre le dossier de ta chaise. ta mère dort ? tu demandes en observant un peu plus la pièce dans laquelle tu te trouves. tu te mords l'intérieur de la joue, t'es pas le gars le plus ordonné du monde, mais même toi, tu trouves ça un peu bordélique. tu ne dis rien, pourtant. ça ne te regarde pas. tu soupires doucement et tes mains glissent contre ton visage, le frottant doucement. t'as envie de dormir, soudainement. le contre-coup de l'alcool, sans doute. tu soupires longuement, tu t'affales un peu plus dans ta chaise. ça doit pas être facile à gérer tout ça. merci. tu souffles en attrapant la boisson que blanche te tend finalement. tu viens boire une gorgée, soupirant doucement une nouvelle fois. si j'peux pas rentrer, ce sera de ta faute. tu marmonnes en riant un peu, secouant la tête de gauche à droite et te mordant l'intérieur de la joue.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Sam 10 Mar - 13:44 ⊹ ✦ .
Une bière. Si tu as. Blanche se lève sans demander plus de précisions, elle doit bien avoir une bouteille de bière au fond du frigo, un truc pas trop dégueulasse, mais juste assez bon pour les rares barbecues de voisinage au cœur de l'été. Ta mère dort ? demande Laz. Elle voit son regard juger indirectement le salon en désordre, mais il doit bien comprendre que son père n'est jamais là pour s'en occuper et que Blanche ne peut pas tout faire toute seule. C'est pas tous les jours facile pour elle. Un coup sa daronne se reveille aussi joyeuse qu'une gosse a DisneyWorld, le lendemain elle semble avoir assez de rage en elle pour tuer sa propre fille à mains nues. Blanche se réveille tous les jours en se demandant face à laquelle de ses méres elle va prendre le petit déjeuné. Elle répond, la tête dans le frigo cherchant la bière de Lazar et du vin pour elle :  Oui, comme les trois-quarts du temps... Elle revient avec un verre de vin californien pour elle, et une biére blonde pour lui. Merci, lui dit il quand elle lui tend sa boisson. Si j'peux pas rentrer, ce sera de ta faute. Tous les deux rient légèrement. Blanche, qui n'as plus aucun filtres grace à l'alcool, boit quelques gorgées du liquide fruité et lui dit : J'ai un bon canapé, et puis ton pére serait content de savoir que tu as passé la nuit chez moi, vu ce que tu m'as dit la dernière fois... La discution qu'ils ont presque eu la dernière fois qu'ils se sont vu lui reviens soudainement en mémoire, jusque là elle n'y avait plus pensé ; mais elle n'en parle là que pour le taquiner, accordant toujours ses mots à sa douleur.  Elle marque une pause, passe la main dans ses cheveux, et reporte l'attention sur son verre avant de dire : Et ça ne me dérangerais pas non plus, je serais même aussi plutôt rassurée de savoir qu'il y a quelqu'un chez moi en cas de problème, même si tu ronfles sur le canapé. Dans un autre contexte, elle n'aurait pas osé proposer ça, mais là elle s'en fiche, elle a juste besoin de savoir qu'elle n'est pas toute seule. Elle s'empresse de replonger le nez dans son verre, et boire à nouveau n'est peut-être pas une si bonne idée car elle sens sa tête se remettre un peu à tourner.



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Sam 10 Mar - 17:57 ⊹ ✦ .
tu ne connais pas réellement l'histoire de famille de blanche. c'est compliqué, tu t'en doutes bien. et tu as toujours refusé d'écouter les "on dit". tu te mords l'intérieur de la joue et tu vois bien que ta question la gêne presque ... tu glisses distraitement tes doigts dans tes cheveux, les écartant de ton front, une légèrement grimace en sentant qu'ils s'accrochent dans tes bagues. ta main retombe finalement contre ta cuisse. oui, comme les trois-quarts du temps.. tu hoches doucement la tête et tu récupères la bière qu'elle te tend, la remerciant au passage, presque d'une petite voix. tu ne sais pas comment tu pourrais réagir à sa place. face à tout ça. j'suis désolé. tu souffles soudainement. pour ce qui lui arrive. ce qui vous arrive. c'est ... les gens sont vraiment cons, parfois. tu murmures sans être certain de ce que tu racontes réellement. t'as un peu trop bu. et tu continues de boire. tu portes le goulot de la bière à tes lèvres pour une gorgée ou deux et un léger rire s'échappe de tes lèvres, finalement, quand tu lui avoues que ce sera de sa faute, si tu peux pas rentrer chez toi. j'ai un bon canapé, et puis ton père serait content de savoir que tu as passé la nuit chez moi, vu ce que tu m'as dit la dernière fois... tu hoches vaguement la tête. tu retiens un soupir et bois une nouvelle gorgée. mon père veut que je sois en couple. tu clarifies doucement. j'veux dire ... j'suis pas comme mes cousins ou quoi, j'prend ça plus au sérieux. sauf que mon père en a marre de me voir seul. et sans doute qu'il en a marre de se dire que son fils unique est encore puceau. un rire amère s'échappe de tes lèvres. beaucoup le pensent. mais j'le suis pas. 'fin j'en sais rien, c'est ma vie, qu'est ce que ça peut lui foutre que j'sois avec quelqu'un ou non ? tu termines par souffler. et sans doute que t'en as un peu trop dit pour ce soir, mais c'est comme ça, tu ne peux pas revenir en arrière et tu soupires longuement. t'aurais sans doute pas du dire ça. tu te pinces les lèvres et tu préfères boire plutôt que d'en rajouter. et ça ne me dérangerais pas non plus, je serais même aussi plutôt rassurée de savoir qu'il y a quelqu'un chez moi en cas de problème, même si tu ronfles sur le canapé. tu relèves un peu la tête, les sourcils légèrement froncés. je ronfle pas, d'abord. tu marmonnes comme un enfant un peu boudeur. ça fait tellement de temps que tu dors seuls que t'en sais trop rien, en réalité, mais bon. tu prends une légère inspiration. j'peux rester, si tu veux. et si t'as des fringues à me passer pour dormir. tu termines par ajouter. tu sais pas pourquoi, tu sais pas non plus si c'est une bonne idée ou non. tu termines par te lever pour te rapprocher un peu de blanche. tu viens doucement poser tes doigts sous son menton pour qu'elle te regarde. il te fera rien, ok ? jamais. et t'es en sécurité ici. tu souffles avec douceur, ta main libre écartant une mèche de son visage, glissant doucement contre sa joue. tu termines par te pencher un peu, jusqu'à ce que tes lèvres viennent se poser contre les siennes avec délicatesse. tu sais pas. tu sais pas pourquoi, t'as envie, t'as pas envie, t'as envie de fuir et de rester, tu sais pas comment réagir et c'est carrément le bordel dans ta tête. tu termines par t'éloigner un peu. j'suis désolé. tu murmures. t'avais pas à faire ça, au fond.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Mar 13 Mar - 15:33 ⊹ ✦ .
j'suis désolé. pour ce qui lui arrive. ce qui vous arrive. c'est ... les gens sont vraiment cons, parfois. T’as pas à l’être... c’est comme ça ! Elle marque une pause. Mais oui, les gens sont cons. Il porte la bière à ses lèvres et Blanche l’imite.
Ils rient quand Laz se plaint qu’il ne pourra peut être pas rentrer dormir chez lui si il boit trop. Alors qu’elle lui dit avoir un bon canapé, et qu’elle lui remémore ce qu’il lui a dit à propos de son père la dernière fois, il prends la parole pour clarifier la situation : Mon père veut que je sois en couple. J'veux dire ... j'suis pas comme mes cousins ou quoi, j'prend ça plus au sérieux. Sauf que mon père en a marre de me voir seul. Et sans doute qu'il en a marre de se dire que son fils unique est encore puceau. Il rit alors que Blanche affiche un petit air surpris sur le visage mais lui avoue entre deux gorgées de vin. Je suis vierge et je le vis bien... Elle ajoute à ça un sourire tandis qu’il continu : Beaucoup le pensent. Mais j'le suis pas. 'fin j'en sais rien, c'est ma vie, qu'est ce que ça peut lui foutre que j'sois avec quelqu'un ou non ? En effet, Blanche avoue que c’est seulement le problème de Lazar et que son père ne devrait pas autant lui mettre la pression. Mais son fort n’étant pas dans les relations sociales, elle ne dit rien pendant un moment et fini par lui dire que ça la rassurait si il passait la nuit sur le dit canapé, même si il ronfle. Il relève alors la tête dans une expression d’enfant boudeur qui fait sourire Blanche, et dit : Je ronfle pas, d'abord. Elle se mord la lèvre pour s’empêcher d’exploser de rire en voyant sa tête, mais elle retrouve un peu de son sérieux quand il ajoute : J'peux rester, si tu veux. et si t'as des fringues à me passer pour dormir. Blanche est un peu surprise qu’il accepte, et elle sait pas trop pourquoi d’ailleurs parce que c’est elle qui lui a demandé. Elle souffle alors presque en chuchotant : Merci. Sans prévenir, Laz se lève et se rapproche d’elle, pose ses doigts sous son menton de tel sorte qu’elle soit obligée de le regarder. Rare sont les hommes qui touchent ainsi Blanche. Le dernier à avoir été aussi près de la peau de la jeune femme est un capulet qui est rentré la queue littéralement entre les pattes quand elle lui a présenté son refus d’aller plus loin avec lui. Ses yeux sont donc plongés dans ceux du jeune Montaigu, tandis qu’il lui souffle des mots se voulant rassurants : il te fera rien, ok ? jamais. et t'es en sécurité ici. Sa voix se veut douce, mais Blanche sait que non, qu’elle n’est pas en sécurité dans sa petite maison. Toutes les personnes impliqués dans les histoires de gang de la ville sont au courant des agissements du père et de la fille Bonenfant. Et si un jour les Silver Chapel ou les Capulets veulent laisser un message aux Crimson Pistol et s’attaquent au médecin et la petite infirmière, pour l’exemple ? Blanche chasse cette idée de sa tête. Ce n’est pas le moment d’y penser, pas le moment de paniquer... mais Lazar sait très bien comment lui fait penser à autre chose. Il écarte doucement une de ses mèches blondes qui retombent constamment sur son visage et se penche un peu, doucement mais juste assez vite pour que les battements du cœur de Blanche ne s’affolent pas trop en comprenant ce qui se passe. Ses lèvres se posent sur celles de la jeune femme aussi délicatement que possible, comme si elle était une chose d’une extrême fragilité. Blanche est surprise par son geste mais la sensation n’est pas désagréable, alors elle ne le repousse pas. Pourtant elle sent qu’il manque quelque chose à se baiser, bien qu’elle ne sache pas dire quoi, n’ayant pas une grande expérience en la matière. Il finit par détacher ses lèvres et par se reculer en s’excusant. Blanche est un peu perdue elle aussi. Il n’a jamais montré de signe d’attirance envers elle depuis qu’ils se connaissent, juste de la gentillesse ce soir, mais c’était plus fraternel selon Blanche, bien qu’elle soit fille unique et qu’elle ne connaîsse pas vraiment la force des liens qui peuvent exister dans une fraterie. Elle se demande alors si il ne l’aurait pas embrassé pour la réconforter, mais qui fait ça ? Ou alors est-ce-elle qui aurait envoyé les mauvais signaux en lui proposant de dormir chez elle ? Il ne semble pas y avoir eu de confusion à ce niveau là pourtant. Elle ne sait pas quoi dire, mais elle ne peut pas non plus rester là sans réagir à ce qui vient de se passer. Je... t’as pas à être désolé... mais t’étais pas obligé de faire ça non plus, tu sais. Confuse, elle termine son verre de vin d’une traite et ajoute : C’est pas ce que voulais en te demandant de rester et t’as pas à faire ça pour ton père. Ou quoi que ce soit.. Blanche est peut être la seule fille au monde qui cherche une explication quand un garçon l’embrasse. Qui veut une explication rationnelle à ce phénomène rare. Avec Laz, elle sent bien que ce n’est pas totalement pour sa personne qu’il fait ça... c’est peut être juste l’alcool qui lui fait répondre à toutes ses pulsions, et Blanche est tout ce qu’il a sous la main ? Pfff, vraiment pas le genre du jeune homme selon elle, non. Non, elle ne sait pas pourquoi il a fait ça, ni pourquoi elle s’est laissé faire mais elle sait que ce n’est pas ce qu’elle veut.
Alors elle change de sujet et se lève, gênée : Tu veux toujours bien dormir ici ? Je vais chercher dans les affaires de mon père des trucs pour toi, installe toi.Blanche espère secrètement qu’il ne va pas tomber sur des trucs étranges sur le canapé, comme des médicaments à sa mère, des dessins à elle ou des ustensiles de soin à son père, mais elle ne prends pas le temps de vérifier, elle file dans la chambre de ses parents trouver un vieux tee-shirt et si possible un jogging. Son père avait-il seulement déjà fait du sport ? Dans le noir du couloir, face à la porte de chambre où dors sa mère, elle marque une pause et passe ses doigts sur ses lèvres. Qu’est ce qui vient vraiment de se passer ?



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Mer 14 Mar - 14:38 ⊹ ✦ .
t'as bu. sans doute trop, en réalité. sans doute que tu devrais rentrer, maintenant, que tu devrais arrêter de parler, même arrêter de penser, en réalité. parce que tout s'emmêle dans tes pensées et tu ne sais plus ce que tu dois faire. tu soupires doucement et porte le goulot de ta bière à tes lèvres. mauvaise idée sans doute, mais tu t'en fiches pas mal. t'es plus à ça prêt, maintenant. et te voilà en train de parler de ton père et du fait qu'il veut te voir avec une jolie fille à ton bras. tu souffles longuement rien qu'à cette pensée. je suis vierge et je le vis bien... tu te pinces les lèvres et relèves la tête vers blanches. ce... j'ai jamais dit que c'était un mal. j'veux dire, c'est même honorable dans un certain sens. tu souffles en riant un peu. tu ajoutes quelques mots, parce que ouai, la plupart du sud doit penser que t'es encore totalement puceau. c'est pas vrai. ça ne l'est plus depuis ... depuis que t'as couché avec vio, merde. tu te mords l'intérieur de la joue. ouai, c'était ta première fois, t'es resté puceau jusqu'à presque vingt-et-un ans. tu souffles doucement avant de proposer à blanche de rester cette nuit, quand elle laisse entendre qu'elle est un peu apeurée par ce qu'il a pu arriver plus tôt dans la soirée. merci. tu ne rajoutes rien et te contentes de te lever pour te rapprocher d'elle, tes doigts sous son menton pour le lui relever et croiser son regard. tu ne sais pas vraiment pourquoi tu agis de cette manière. t'es carrément bourré. tu ne sais pas non plus pourquoi tu te penches afin de l'embrasser avec douceur. sans doute qu'au fond de toi, t'as besoin de ça et c'est carrément salaud de te servir d'elle, même si tu n'as pas l'impression de le faire. parce qu'ouai, y'a rien avec vio, n'est-ce pas ? mais ça te semble si différent des lèvres du brun quand il t'a imposé ses baisers l'autre soir .. tu pourrais en frissonner encore et encore rien qu'à y penser. et ce n'est pas la bonne solution. tu te redresses un peu, tu t'excuses doucement et tu ne sais pas si c'est vraiment une bonne idée de rester ou non. de toute manière, tu vas dormir sur le canapé, alors y'a pas de mal à ça, si ? je... t’as pas à être désolé... mais t’étais pas obligé de faire ça non plus, tu sais. c’est pas ce que voulais en te demandant de rester et t’as pas à faire ça pour ton père. ou quoi que ce soit. tu hoches la tête. j'en avais envie. ce n'est pas une vérité absolue, mais ce n'est pas non plus un mensonge, en réalité. tu te mords l'intérieur de la joue et tu viens glisser tes doigts dans tes cheveux. tu veux toujours bien dormir ici ? je vais chercher dans les affaires de mon père des trucs pour toi, installe toi. tu hoches la tête et la laisses s'éloigner dans le couloir, tandis que tu te diriges vers le petit salon, attrapant une feuille qui traîne, avisant les coups de crayon qui y trônent. tu viens t'asseoir doucement, les yeux fermés instants. tu te mords l'intérieur de la joue et soupires doucement. tu rouvres les yeux, fixe, le plafond un temps et tu termines par te débarrasser de ta chemise qui te colle désagréablement à la peau. et tu as bien trop l'habitude de vivre et de te retrouver seul, le soir. tu tournes la tête quand tu entends blanches revenir. c'est toi qui a fait ça ? tu demandes en désignant le dessin d'un léger mouvement de tête. c'est vraiment beau. tu ajoutes. t'es pas vraiment doué pour ça toi. tu te pinces légèrement les lèvres. t'es fatigué, à cause de l'alcool.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t1180-bleach-blond-baby-bla
crimson pistols



BLANCHE BERYL BONENFANT


☾ avatar : dove (face de bébé) cameron.
☾ querelles : 117
☾ destiny : 13/02/2018
☾ relationship :

laz - fake lover
jeza - girl gang + highschool friend


bang bang
. ✦ ⊹ Sam 7 Avr - 13:18 ⊹ ✦ .
Blanche entre doucement, sans faire de bruit dans la chambre de ses parents. Sa mère semble dormir profondément alors elle marche doucement, étouffant ses pas dans la moquette pour ne pas qu'elle se réveille et que la situation avec Laz ne devienne encore plus gênante. Elle trouve rapidement un tee-shirt trop grand d'un vieux groupe que son père écoutait pendant sa jeunesse et qui ne doit plus lui aller, mais aucun bas ne pouvant aller au jeune homme alors elle se contente de prendre un plaid fin qui couvrira sa pudeur quand son père reviendra, elle ne sait quand. Lorsque la Blonde revient dans le salon, Laz est torse nu, allongé sur le canapé. Elle lui dépose les affaires sur l'accoudoir, et hausse un sourcil lorsqu'il lui demande en montrant du menton un dessin trainant là : c'est toi qui as fait ça ? Oui, l'artiste de la famille, c'est moi. dit elle en s'asseyant à côté de lui. c'est vraiment beau. Ajoute-t-il. Blanche rougis légèrement, car elle est assez prude en ce qui concerne ses dessins. Restaurer une oeuvre au musée n'est jamais pareil que d'en créer une à part entière. Elle se surprend à fixer le regard insolent de la jeune femme sur le papier. Elle aimerait lui ressembler rien qu'un peu, à la fille sur son dessin, mais elle ne le dit pas à Laz. Elle se contente de lui répondre : C'est pas grand chose, mais... Merci. Elle essaye souvent de capter ces visages et ces regards tellement différents qu'on peut croiser dans la ville. Ce qu'elle préfère cependant, c'est de capturer la beauté des couchers de soleil sur le désert de Night Vale. Sa chambre est remplie des murs au plafond d'aquarelles montrant combien la ville peut être aussi belle que laide. Blanche observe le visage de Laz, et se demande quelle expression chez le jeune homme elle choisirait d'immortaliser en premier.Tout en se retournant vers le jeune homme, toujours un peu gênée et déstabilisée par le baisé qu'ils viennent d'échanger, elle se léve et ajoute : T'as l'air crevé, je vais te laisser dormir. Elle passe une main dans ses cheveux, se rappelant le geste du brun quand il a dégagé une mèche de son visage : Encore merci pour... Le gros con, au bar. Ma chambre est au fond du couloir, si y a quoi que ce soit, frappe. Et fait comme chez-toi pour le reste. Elle aussi a besoin de sommeil. De boire de l'eau aussi, pour éviter la gueule de bois demain. Mais surtout de dormir, pour reposer sa tête et mieux comprendre tout ce qui s'est passé ce soir.



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Jeu 12 Avr - 13:42 ⊹ ✦ .
tu ne pensais pas que la soirée allait se terminer de cette manière, tandis que tu te retrouves chez blanche, en train d'observer doucement ton environnement et en train d'essayer de comprendre pourquoi tu l'as embrassée. pourtant, t'es pas attiré par les nanas, et ça t'as pas fait grand chose, dans le fond. tu te mords l'intérieur de la joue, tu ne sais pas si un jour, embrasser quelqu'un te fera autant d'effet que d'embrasser vio. sans doute pas, en réalité. tu te mords l'intérieur de la joue et tes doigts glissent distraitement dans tes cheveux bruns. parfois, tu te demandes ce que ça pourrait donner, si tu les laissais pousser un peu. tu te mords l'intérieur de la joue et tu laisses la jeune femme s'éloigner dans un couloir, indiquant qu'elle part chercher des affaires pour que tu puisses dormir autrement qu'à moitié nu. tu te pinces les lèvres et te débarrasses rapidement de ton haut, soufflant un peu quand tu sens l'air frais frapper ton torse. tu viens t'asseoir sur le canapé et ton regard se pose sur un dessin qui traîne là. tu l'attrapes entre tes doigts pour l'observer, coups de crayon qui semblent sûrs et à la fois, qui se font timides. tu te mords l'intérieur de la joue et tu le reposes finalement, tandis que blanche ne tarde pas à revenir et s'asseoir près de toi. oui, l'artiste de la famille, c'est moi. tu souris doucement avant de complimenter on dessin. tu serais incapable de faire quelque chose dans le genre, tes talents de dessinateurs se résumant sans doute à un bonhomme en bâtons. tu te pinces brièvement les lèvres. c'est pas grand chose, mais... merci. tu esquisses un petit sourire et tes doigts glissent dans tes mèches, une nouvelle fois. tu te mords l'intérieur de la joue et tu retiens un petit soupir, laissant la jeune femme se lever. t'as l'air crevé, je vais te laisser dormir. encore merci pour... le gros con, au bar. ma chambre est au fond du couloir, si y a quoi que ce soit, frappe. et fait comme chez-toi pour le reste. tu hoches la tête. bonne nuit, blanche. tu souffles avant de la laisser s'éloigner. tu retires rapidement tes chaussures, chaussettes et ton jean, posant tes vêtements contre l'accoudoir du canapé. tu attrapes le t-shirt apporté par blanche, et tu te doutes qu'il doit appartenir à son père. tu l'enfiles rapidement et attrapes le plaid. tu éloignes la plupart des coussins du canapé et en garde un pour t'appuyer contre. tu t'allonges, ne tardant pas à t'endormir, le plaid ne recouvrant qu'à moitié ton corps.

fin.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

bang bang
. ✦ ⊹ ⊹ ✦ .
Revenir en haut Aller en bas
 
aide inopinée; blanche #2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾☾☾ give me a shot at the night :: a shot at night vale :: Sud :: fair verona-
Sauter vers: