AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 (laz) another night on mars

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t955-atticus-arrogant-boy-l
crimson pistols


cruelty is older than the bible. savagery beat its chest in the first human summer and has kept beating it every day since. the worst in men is commonplace. the best is a far rarer thing.

SCARLAZ

☾ pseudo : vespertine (nawal)
☾ avatar : zayn
☾ querelles : 91
☾ destiny : 27/01/2018
☾ relationship :
scarc’est mes coups d’jus, c’est mes coups d’foudre, c’est mes coups d’blues.
laz
silas

bang bang
. ✦ ⊹ Dim 4 Fév - 1:19 ⊹ ✦ .
another night on mars
Qu'est-ce qu'il fout là ? Atticus ne cherche pas de repentance, et puis surtout il peine à croire au mystique. Il a conscience de la foi prononcée de son clan, alors il dit rien, mais cette chapelle il la regarde généralement à peine en passant. Il la trouve dérisoire, au milieu de ce désert. Dérisoire, dans tout ce foutoir. Il en a sans doute trop vu que pour s'accrocher à l'espoir d'une puissance divine, un projet qui les dépasserait tous autant qu'ils sont. Quand bien même existerait-il un Dieu, quel qu'il soit, celui-ci ne l'aimerait de toute évidence pas beaucoup, alors à quoi bon y croire. Si un tel être existe, Il a joué avec Night Vale, et avec Atticus, un jeu particulièrement cruel. Il lui a foutu la gueule dans la poussière à maintes reprises et s'est bien moqué de lui. De toutes manières, s'il est un paradis, Wagdi ne l'atteindra jamais, et il n'y aspire pas. Le chaos infernal serait la continuité logique de son existence mortelle. Pourtant, il se prend parfois à espérer qu'une fois son dernier souffle de vie arraché, la moitié d'âme qui lui reste disparaîtra avec sa chair, ne laissant plus rien à dévorer aux démons qui, de son vivant, lui grignotaient déjà les entrailles. Il veut mourir et disparaître, l'existence d'un Eden lui interdirait cette délivrance. Alors, au bout du compte, il sait plus trop s'il ne croit pas, ne préfère pas croire, ou espère que la foi n'est qu'une belle invention pour les cœurs repentants.
Assis au pied de la chapelle, il regarde avec une fascination digne de la transe la fumée de son joint s’élever dans le gris du soir, les volutes blanches dansant fièrement avant de disparaître, englouties par le noir. Comme lui. Il a jamais été tout à fait blanc, ayant longuement vécu dans des nuances grisâtres, même tout gosse, avant de plonger tête la première dans l'obscurité. Il est pas recommandable, pas fréquentable, même pas regardable la plupart du temps, parce que toujours bancal, à bout, sur le point d'exploser en faisant tout péter autour de lui, ou d'imploser pour finir de se démolir -travail déjà bien entamé. Il est toxique, sinistre, et ça lui plait. Il effraie, c'est galvanisant, il a enfin du pouvoir. Fini, le petit Atticus qui ne contrôlait rien, se laissait porter par la vie jusqu'à se prendre les coups du destin en pleine poire, inlassablement. Fini, celui qu'on abandonne sur le bord de la route comme un pauvre chien demeurant pourtant fidèle.
Il sait pas quelle heure il est, seulement qu'il faudrait songer à rentrer, mais il doute de pouvoir fouler le pavé tout de suite, si ce n'est d'un pas hésitant. Tituber jusqu'à la maison, perspective qui ne l'enchante pas. Il a un peu trop bu, pas encore trop fumé mais cela ne saurait tarder. Tout cela, à quelques mètres de la chapelle, sale gosse irrespectueux. C'est seulement qu'il a conscience que les visites se font rares, les soirs de semaine, et la solitude est sa meilleure amie. La solitude pensive - bien que les songes soient désormais un peu brumeux - et les étoiles, c'est ce qu'il voulait ce soir. Il se lève néanmoins, tente quelques pas étrangement assurés, et se rassied à même le sol par pure fainéantise - il n'est pas si loin que ça, au final. C'est le moment que choisi une silhouette connue pour accrocher son regard. « T'as l'air perdu, Laz. » Ses lèvres esquissent l'ombre d'un sourire à l'intention de l'interpellé. Il serait tenté de dire le gamin, mais il n'est pas si âgé lui-même, c'est son âme qui se fait vieille, pas sa chair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://shotatthenight.forumactif.com/t935-shit-maybe-i-miss-you-
crimson pistols



☾ pseudo : margaux.
☾ avatar : styles.
☾ querelles : 564
☾ destiny : 27/01/2018
☾ territories : south side et sa noirceur. le sud et sa connerie. les crimson pour toujours, sans qu'on pose de questions.
☾ relationship :
★ . ☽ . ❤️ . ☾ . ★


vio; mistake; maybe a little more.
ecco; bff.
ace; césare; abel; nova; azra cousins.
esmée; ebe; sisters.
ainhoa; failed first time; good friend.
atticus; thanks for help. and for let me test drugs.
zélina; friends.
cassandre; like a big sis'

dialogues; darkred

rps terminés:
 


bang bang
. ✦ ⊹ Dim 4 Fév - 13:38 ⊹ ✦ .

another night on mars
la tombée de la nuit est toujours plus agréable que le levé du jour. synonyme d'une liberté feinte, d'une emprise qui se défait seulement, tandis que tu t'enfonces dans les rues sombres du sud. ton père laissé derrière, salué une dernière fois, pensées bien moins sympathiques au fond de l'esprit. bagues glissées autour des doigts aussitôt le paternel hors de portée. serpent qui s'enroule autour de l'index, fier. tu te mords l'intérieur de la joue. pas envie de rentrer ce soir, pas envie de te plonger dans des formules de maths. pas aujourd'hui. pas maintenant. alors tu préfères errer. les mains au fond des poches, quelques mèches de cheveux tombant devant ton front, se faisant sans doute trop long et un peu trop bouclées. tu n'y peux pas grand chose, à ça, toi. soupir sur les lippes, le paysage qui change radicalement, qui se fait beaucoup plus désertique. l'air lourd malgré la saison, tu as l'impression d'étouffer. quelques boutons de ta chemise bien rapidement défaits. les journées sont trop longues, bien souvent trop compliquée à gérer, émotionnellement parlant. véritable nature à dissimuler; faire semblant; être bien devant ton père. jouer au gamin quasiment parfait. ne manque plus que la petite amie au bras pour que tout le devienne. mascarade, cette idée qui te déprime un peu plus encore. ce n'est visiblement pas la bonne journée. visiblement loin de l'être. tes pas te mènent aux abords de la chapelle. tes doigts viennent esquisser la croix pendant contre ton torse. tu n'as jamais vraiment été croyant. et t'es persuadé que ce dieu, il t'a abandonné peu de temps après ta naissance. jeté dans la gueule du lion, désillusions qui s'enchaînent et se font parfois bien douloureuses. la dernière en date ? cette nuit passée aux côtés d'un scorpion, l'alcool embrouillant tes sens. ta liberté et l'estime de ton père vis-à-vis de toi mis en jeu.

t'as l'air perdu, laz. tu fronces légèrement les sourcils, trop perdu dans tes pensées que pour n'avoir remarqué atticus plus tôt. tes prunelles qui viennent à sa rencontre. léger sourire au bord des lèvres. dixit le gars assit par terre et visiblement défoncé. tu souffles en glissant une main dans tes cheveux. légère moquerie, loin d'être blessante, tandis que tu te décides à le rejoindre à même le sol, la poussière se soulevant légèrement, tes yeux se fermant quelques instants. éclairés par la lumière de la lune et des néons de le chapelle, vous êtes sans doute pas très beaux à voir. ils sont loin d'être glorieux, les crimson, à l'heure actuelle. ton regard posé sur le brun. ça t'fais te sentir comment ? tu demandes, prunelles dérivants soudainement sur le joint coincé entre les doigts du plus âgé. quoiqu'il ne soit pas particulièrement vieux, mais il le sera toujours plus que toi. t'es encore un enfant. même pas majeur à l'international. ça ne saurait tardé. curiosité soudaine à l'attention de cette drogue qui semble faire beaucoup de bien à beaucoup de monde. tu n'es pas de ceux qui y sont habitués. ni même qui ont essayés. ton vice, c'est l'alcool, sans doute que ça le restera une bonne partie de ta vie. après tout, il a déjà foutu en l'air pas mal de truc. tes doigts glissent contre ton visage, tes ongles grattant contre ta joue durant quelques instants. métal froid, contrastant avec le reste de ta peau. j'peux ? tu demandes finalement en tendant légèrement la main en direction du brun. sans doute une mauvaise idée, que d'vouloir expérimenter comme ça, au milieu de nul part et sans moyen d'être certain que personne d'autre qu'atticus ne te verra dans un état probablement ... comique. soupir sur les lippes, t'es plus à ça près. pas ce soir. pas maintenant. t'as simplement envie d'réussir à penser à autre chose que ta vie un peu merdique.


••• a ( i ) m e r •••
please me,
show me how it's done
trust me,
you are the one
Revenir en haut Aller en bas
 
(laz) another night on mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Smackdown - 23 Mars 2012 (Résultats)
» Monday Night RAW - 23 mars 2009 (Carte)
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Mardi 1er mars 2011
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾☾☾ give me a shot at the night :: a shot at night vale :: Sud :: chapelle santa maria-
Sauter vers: